Approche passive

L’objectif était d’optimiser les gains solaires et de diminuer les risques de surchauffe en été par une implantation rationnelle ainsi que de diminuer les besoins.

A) Implantation-orientation

L’implantation optimale Nord-Sud et une implantation idéale des fonctions du bâtiment (salles de cours et bureaux au Nord) auront permis d’exploiter les gains solaires passifs.

B) Forme et compacité

La forme relativement compacte tenant des exigences d’extensibilité du bâtiment mais aussi de maintien de la zone d’entraînement à une surface maximale a permis de concilier règles d’architecture bioclimatique et exigences de fonctionnalités.

ISOLATION ENVELOPPE

Un travail très important et un soin particulier ont été apportés à l’isolation de l’enveloppe en adaptant les niveaux d’isolation suivant les orientations issues de la simulation thermodynamique. Elle se présente sous la forme suivante:

  Matériau   Isolant U W/m². K
Sol Béton 20 cm 10 cm 0,35
Planchers Béton 20-24 cm    
Murs Béton
Bardage métal
Enterrés
20 cm 20 cm
20 cm
16 cm
0,17
0,17
0,21
Toiture Béton
Métal/bois
20-22 cm 20 cm
26 cm
0,17
Vitrage ALU Nord
ALU Sud
Triple
Double
  0,6
1,0

C) Inertie thermique

Le choix initial de ne pas recourir à une climatisation totale ou partielle a conditionné une utilisation massive de principes d’inertie thermique et en particulier de l’inertie du béton. Le bâtiment a donc fait un usage massif du béton où ses caractéristiques thermiques ont été utilisées comme un élément de stockage de la chaleur/fraîcheur et qui participe à la régulation thermique de l’infrastructure.

ETANCHEITE

Un soin particulier a été mis sur l’étanchéité à l’air de l’ensemble infrastructurel: Cette attention s’inscrit dans la même logique d’une enveloppe parfaitement cohérente.

inscription et renseignement

Téléchargez la fiche...

En savoir plus

Newsletter

Restez informé de notre actualité !

  Inscription       Dé-inscription